• Chapitre 1: Anneau d'argent et Pluie

    Chapitre 1.

     

    -Encore ta mystérieuse Tenioenai…..


    Ma sœur ne se trompait qu’à moitié, effectivement il était mystérieux bien trop à mon goût mais ce n’était pas « ma » Tenioneai, ni même « mon » Tenioenai …. C’est juste que je m’étais attaché à ce mec depuis qu’il m’avait sauvé la vie, attaché, non ce n’est pas ça, je n’arrive jamais à mettre le moindre mot juste dessus….

    Et puis je m’intéressais déjà à lui bien avant… Ou peut-être était-ce de la fascination dans laquelle se cachait en certain dégout et une miette de peur….. Oui il était différent et ça m’intriguais, contrairement aux autres Tenioenai de l’école Majikku il n’était pas triste d’avoir fait ce pour quoi il n’est pas un Seigyo, il n’avait pas de regrets, pas de colère, rien… J’avais entendus dire une fois qu’il pensait  que ça l’avait rendu plus fort. Je n’avais pas compris… Je ne parvenais pas à le cerner, même pas à le comprendre un peu. Et puis il était seul tout le temps, craint de tous… Et ça ne semblait pas le gêner au contraire, pour lui les autres était sûrement des boulés … Il était une personne violente toujours en quête d’un adversaire à sa hauteur…Alors pourquoi je pensais souvent à lui, il était loin de me ressembler mais… Je me sentis gênée, troublée et un nœud se forma dans mon ventre comme à chaque fois que je pensais à lui, j’avais pourtant voulus le haïr pour tout ce qu’il avait fait et qu’il ne regrettait pas le moins  du monde, mais alors pourquoi je n’avais pas réussis… ?

    Ce fut le moment que choisit Aisu pour interrompre le court de mes pensées et briser le silence :


    -Bon ok je t’attendrai à la lisière de la forêt Kuro, hors de question que je mette un pied là-dedans ! Elle frissonna et ses fins cheveux argentés remuèrent, une moue boudeuse se créa sur sa bouche et elle croisa les bras, et puis si tu es en retard je pars sans toi, je ne vais pas risquer de manquer l’occasion de me rapprocher de Raimu par ta faute, et surtout ne traine pas dans mes pattes !!!


    Ma jumelle m’envoya un regard noir et d’un coup son expression changea quand ses grand yeux gris se posèrent sur mon réveille.


    -Vite il faut que j’aille me préparer !!!


    Son cri suraigu envahis notre dortoir, elle virevolta un sourire plaqué sur son beau visage au trait fins puis en un instant elle disparut. La porte de la salle de bain claqua et je souris, amusé par la scène. A mon tour je regardais l’heure. Six heure trente. Les voitures qui emmèneront les  Tenioenai partent dans une heure ce qui me laissait le temps de me préparer.

    Je dépliais mes jambes, au part avant en tailleurs  et je descendis du lit du dessus d’un bond gracieux. Une petite douleur traversa mon corps quand j’atterris, je n’y prêtai pas la moindre attention, je n’esquissai même pas une petite grimasse. Je me retournais un instant pour regarder le lit super posée au bois blanc, dont l’un des étage étais décoré de poupées et de photos à l’effigie d’un garçon au cheveux pourpres en pétard, ainsi que d’un couvre lit aux motifs flocon, alors que l’autre était plus simple, sur un petit rebord derrière l’oreiller se tenait une petite pile de livres et la décoration de la couette faisait référence aux abysses des océans, cette couchette était plus ou moins mon refuge.

    Puis je me dirigeais vers une armoire également blanche et en sortit un robe à brettelle marine, avec un nœud au niveau de la poitrine et des collants noirs. J’enfilais rapidement le tout et rangeai la nuisette bleue que j’avais délaissé, puis je me plantai devant un miroir à pied discrètement posé dans un coin. Je défis mes couettes, libérant ainsi ne cascade de boucles bleues pastelles qui se termina sous ma poitrine pas très imposante. J’arrangeais vite fait le tout, améliora le positionnement de la belle robe légèrement moulante qui m’arrivait mi-cuisse, me saisis d’une fine ceinture noir et la sanglai sous ma poitrine. Puis je dirigeai mon attention vers mes yeux, plutôt petits et sans éclats, la seule chose que j’aimais chez eux c’était leurs couleurs, celle de l’océan que j’aimais tant. Puis j’effleurais ma joues, aussi pale que de la porcelaine, un soupire m’échappa, c’est vraie que cette couleur ne me plaisais pas…

    Mon doigt passa sur ma bouche d’un rose fade puis il continua son chemin sur tout mon visage aux traits même plus fins mais moins harmonieux que ceux d’Aisu. Puis je passais mes doigts dans la frange qui mangeait gentiment mes yeux et qui était étrangement sans volume. Et puis il y avait mon visage froid, indifférent. J’essayai un sourire mais me ravisa aussi tôt. Je me contentai donc de sortir mon pendentif en forme de goutte scintillante, qui ne me quittait pas depuis ma naissance, de sous ma robe.  Puis une fois que je finis de me contempler insatisfaite je gravis les barreaux du lit et fouilla sous mon oreiller bleu rembourré de plume, pour bientôt m’emparer d’un grand et fin anneau d’agent. Sentir son contacte me rassura, puis me rendis nerveuse, à prêt tout vu ce que j’allai en faire c’était bien normal. Mes doigts se fermèrent sur le bijou à m’en faire mal….


    Une fois tout ça finis j’attendis Aisu sur son lit. Mais pensées voguèrent d’elle-même vers ce moment où tout a commencé… Je me remémorais le bruit sordide de mes pats sur les pavés brisés, les hurlements lointains des loups et ma peur, celle horrible qui faisait battre mon cœur à un rythme effréné et s’entrechoquer mes genoux, celle qui faisait naître en moi des délire glauque, celle-là même qui faisait trembler à cette instant-là toutes les cellules de mon corps. Il faisait nuit, froids et je m’étais retrouvé là pour un stupide teste de courage au quel ma sœur m’avait trainé alors que une fois là-bas elle n’avait même pas daigné me regarder. Je laissai échapper un juron et de la buée sortis de mes lèvres gelées.  Soudain je m’étais pris le pied dans je ne savais pas quoi et m’étais étalée sur le sol boueux. Avec frénésie j’essayai de me défaire de ce qui me retenais prisonnière quand je constatais que ce dans quoi j’étais prise était enfaite…


    -Mizu !!!


    Encore une fois Aisu m’extirpa de mes pensées avec un cri suraigu. Elle avait surgit de la salle de bain pour se planter devant moi toute belle dans son petit short en jeans et son débardeur à dentelle blanc et avec ses cheveux ramenés en une petite natte bien faite qui trônait sur son épaule. Elle m’aspergea une ou deux fois de parfum et pendant que je suffoquais elle saisit mon poigné et m’entraina vers la porte tout sourire. Je me dépêchais de saisir au passage mon béret bleu marin que je positionnais penché sur ma tête, ma veste en cuir noires que j’enfilais rapidement puis en un bond je rentrais dans mes bottines  blanche à lacets.

    Mais au moment où on allait  passer le bas de la porte, comme à son habitude elle me lâcha et s’écarta précipitamment. Je la suivis dans le dédale de couloir et  la laissa me lancer des regardes exaspérés, des insultes, des reproches à chaque fois que on rencontrés quelqu’un, non sans avoir le cœur serré et l’envie de m’enfuir à chaque fois, au lieu de ça je préférais garder un visage indifférent et un regard fixe vers l’avant.

    -Voilà Mizu !!!! Je te laisse là….


    Elle passa d’un gros sourire à un frisson. Je voulus faire un pas vers l’amassement d’arbre mais d’un coup un éclair blanc passa devant mes yeux et m’empêcha de me rapprocher de l’endroit où je devais aller. Sans la moindre inquiétude je tournais la tête vers Aisu. Sur son épaule était perché une magnifique et fière chouette au pelage blanc immaculé et au regard doré, ce bel animal que je connaissais bien semblait me fixer puis cacha sa tête dans la nuque de sa maîtresse qui partit dans un éclat de rire. Faisant remuer la mèche petite mèche qui cachait la moitié de sont front.


    -Ah !!! Fukuro arrêt !!! Ca chatouille !!!


    La main parfaitement manucurée de ma sœur se perdit dans le soyeux pelage du rapace. Je profitais de son moment d’inattention pour disparaitre au milieu des arbres, vexée qu’un animal aussi beau, affectueux et intelligent soit-il aie le droit à plus de reconnaissance que moi. La larme que j’avais retenue jusque-là colla silencieusement sur ma joue, bientôt suivit par des dizaines et des dizaines d’autres, mais cette fois si elles venaient du ciel qui s’était assombrit et qui semblait vouloir partager ma peine, sans savoir pourquoi je lui envoyai un sourire reconnaissant, même si je savais bien que ma sœur n’allait pas apprécier que je gâche son maquillage et sa coiffeur si méticuleusement fais.

    J’haussé les épaules comme pour me dire que ce n’était pas si grave et que je devais avancer alors j’avançais et sous mes pats les épines des pins tombées à terre craquèrent, comme si je marchais sur un sol couvert d’os, je frémis et pressa le pas en proie à la peur. Mes cheveux à présent trempés ne me gênaient pas, disons que le bruit et le contacte de la pluie me rassuraient. La clairière n’est pas loin, voilà ce que je ne sassais de me répéter intérieurement en repoussant des branches mouillées de toutes sortes qui me bouchaient le chemin. Effectivement je finis par l’apercevoir après quelques minutes qui me paraissaient des heures. Je me dissimulais donc derrière un grand sapin tant disque  que mes yeux était en quête de……….lui.

    Ne le trouvant pas, je refermais encore plus ma poigne sur l’anneau d’argent. Une déception immense s’installe en moi, je voulais lui donner moi cet anneau avant qu’il ne part pendant dieux sait combien de temps…. Pour le remercier, car je n’en avais pas encore eus l’occasion, à chaque fois qu’il approchait je jouais madame glaçon ou l’hystérique de service…. Je n’avais jamais étais très douée avec les gens, contrairement à ma sœur très apprécié par tout le monde. La main n’enserrant pas le bracelet se déplaça sur l’écorce rugueuse du sapin, pour se rapprocher de ma poitrine dans un geste instinctif. L’averse s’amplifia alors que mon cœur se noircit, ce qui m’énerva au plus haut point. Pour quoi je me sentais mal pour cette brute ? Je finis par regarder impassible les Tenioenai  embarquer dans les grands et bas véhicules sombres accompagnés de professeurs de Majikku responsables de la section des Tenioenai. J’avais froid et faim aussi et je ne devrais pas tarder à partir si je ne voulais pas que ma chère sœur m’arrache les yeux.

    Au moment où je voulus rebrousser chemin je sentis un souffle chaud sur ma nuque qui me paralysa complètement. Ce fut ce moment que choisit mon esprit pour me rappeler toutes les  rumeurs sur la forêt Kuro et ses habitants. Mon sang se figea dans mes veines et mes poumons refusèrent d’accueillirent une bouffée d’air. Je ne parvenais pas à crier ni même à ouvrir la bouche, même ma magie refusait de répondre…


    -Encore toi…


    Un murmure, agressif, rauque, attirant sans le vouloir, intimidant…. D’un coup tout mon corps se détendit et répondit à mes besoins vitaux trop longtemps oubliés, en reconnaissant à qui appartenait cette voix. Je m’étais mis à suffoquer quel que secondes  pour combler mon manque d’air, puis enfin je compris réellement que signifiait le faite qu’il était derrière moi, la bouche si proche de ma gorge qu’elle l’effleurait, une main sur une de mes hanches prêt à m’arracher de mon arbre pour savoir ce qu’il voulait. Une main sur ma hanche, je me demandais bien qu’es ce qu’il se passait en moi à ce moment-là. Peur ? Haine ? Dégout ? Envie ? Un mélange de tout ? Tout autre chose ?

    Qui sait…. Malgré tous mes encouragements intérieurs, je ne parvenais pas à faire face, je ne pouvais tout simplement pas… Restait à espérer qu’il perdrait patience et me retourne de force. Ce qui, le connaissant, ne serait-ce que de vu, n’allait pas tarder à arriver.

    J’attendais tout simplement, trempais par la pluie que j’avais non-intentionnellement déclenchée, terrorisé par je ne savais quoi et la seule chose que je pouvais encore espérer c’est que j’arriverais à maintenir mon masque impassible, une fois devant lui et en proie à ses yeux destructeurs. L’averse déjà infernale s’intensifia encore. Sa main se resserra sur moi, je l’entendis grogner puis brusquement il me tourna vers lui, et me poussa contre le pin.


  • Commentaires

    1
    Samedi 3 Mai 2014 à 14:14

    Alors, Lizzy-chou, avant de te complimenter, ou quoi que ce soit d'autre, laisse-moi te tuer.

    Vraiment, ton texte, est relativement bien écrit, très bien écrit même, mais ce n'est pas assez aéré!! On se noie dans la tonne d'information donner a la suite!

    Fais respirer ton texte, saute des lignes. Bannis les phrases a rallonges parce que quand on en voit le bout, on ne se souviens plus du début! Et puis évite les gros pavé de description si ils ne sont pas essentiels à la compréhension de l'histoire (bon, dans ton cas, là c'était essentiel, mais je te préviens pour plus tard) même si ça t'oblige a faire des chapitres plus courts.

    Bon, voilà, c'est le négatif. Après, y'a le positif :)

    Alors, bon, mal grès la difficulté a bien rentrer dans l'histoire, tes descriptions, en particuliers sur les sentiments de l'héroine, sont vraiment bien écrit, chapeau!

    J'adore aussi la façon dont tu fais tenir le mystère sur un peu toute l'histoire, ça nous donne envie de lire la suite! 

    Enfin, continue comme ça, tu es sur la bonne voie (mais pitié, aère ton texte x)) (non, je ne suis pas chiante)

    [putain le gros pavé]

    2
    Samedi 3 Mai 2014 à 14:28

    Et moi qui trouvais que je décrivais pas assez!!

    Merci Ayu ça faisait un moment que j'attendais quelqu'un qui critique!!!*-*

    Je vais essayer mais je te promets rien car les phrases à rallonges et les trucs pas aéré c'est mon dada!!!

    Et je suis contente que le mystère opère!!^^

    Merci!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!*-*

    3
    Samedi 3 Mai 2014 à 14:32

    Bah au moins, t'as un avis extérieur, et tu peux t'améliorer! (désolée d'être assez dure, mais bon, ça fait partie de mon charme //SHOOT//)

    Mouais, bah moi mon dada c'est de torturer les gens qui font des trucs pas aéré et des phrases a rallonges *sourire de psychopathe*

    Ouais, ben il opère tellement bien que je veux la suite x)

    4
    Samedi 3 Mai 2014 à 14:34

    [a propos, j'adore ton image de profil, je veux la même *--* (toute la classe de Juvia est transmise dans ce gif XD)]

    5
    Samedi 3 Mai 2014 à 14:38

    T'inquiète c'est ce que je voulais!!!

    O-o Au secours! Hum.......dans ses cas là il y a pas vraiment d'autre choix!!!*sors un bazooka* Si tu t'approches je te bazookahise!!!!

    J'ai déjà écris environ un peu plus d'un tier!!!^^

     

    6
    Samedi 3 Mai 2014 à 14:39

    Oh oui!!!!!!

    Tu peux le prendre si tu veux!!! Et dans Juvia <3 Il y en a tout plein au cas ou!!!!*-*

    7
    Samedi 3 Mai 2014 à 14:43

    O-ok, c'est bon, je te torturerais pas x)

    Un tiers, bon alors ça va! ^^ *sors les pompom de cherleader* Allez Lizzy! Allez Lizzy!

    J'irais voir quand j'aurais fini mon dm de maths XD

    8
    Samedi 3 Mai 2014 à 14:43

    Il est génial  ton chapitre il est très long et très interressant meme si il y a des mots que je ne comprenait pas très bien mais en tout cas c'etait génial !!!

    9
    Samedi 3 Mai 2014 à 14:50

    Merci Ayu!XD

    Vouii!! Une pompomgril rien que pour moi!!!*-*

    Je sais pas si je finirais aujourd’hui Ayu!!!^^' Gomen!

    10
    Samedi 3 Mai 2014 à 14:51

    Merci!!! Ben dis les quel c'est et je t'explique si tu veux!!

    11
    Samedi 3 Mai 2014 à 14:54

    C'est pas grave! ^^ Prends tout ton temps ^^

    Je devrais dessiner Juvia, un de ces jours, en fait *^*

    12
    Samedi 3 Mai 2014 à 14:58
    Oui tu me montreras!!!! Dis tu as vues le derniers épisodes? Tu lis les scans?
    13
    Samedi 3 Mai 2014 à 15:49

    Il est super c'est un bon début de Fic j'ai hâte de voire la suite je pourrai être prévenu stp

    14
    Samedi 3 Mai 2014 à 15:56

    Merci Kamilou et bien évidement!!!

    15
    Samedi 3 Mai 2014 à 19:05

    Je suis entierement d'accord avec Ayu 

    AERE TON TEXTEEEEEEE X.X Pour les details c'est bien mais n'en met pas trop sinon sa embrouille X.X sinon continue comme saaaaaaa ces trop *-*

    16
    Samedi 3 Mai 2014 à 21:00

    D'accord ok je vais essayer!!!!x.x

    Merci Tiara!!!^^

    17
    Dimanche 4 Mai 2014 à 01:30

    non c'est bon t'en fait pas enfaite en lisant le blog j'ai chercher les mots que je ne comprenait pas mais merci quand même  !! =) 

    18
    Dimanche 4 Mai 2014 à 02:50

    De rien^^

    19
    Dimanche 4 Mai 2014 à 12:47

    Lizzy si tu veux tu me mets la perm et je te le fais vite fais et tu me l'enleve * agonise devant ce pavé*

    Sinon c'est quand la suite ? *-*

    20
    Dimanche 4 Mai 2014 à 14:38

    Genre tu feras quoi? *trop geugeu pour comprendre*

    Hum je sais pas, j'ai un petit beug!^^'

    21
    Dimanche 4 Mai 2014 à 14:57

    Baaaa je t'aère le texte tu l'as deja bien degager mais ya encore a faire XDDDDD et reduit peut etre un peu la police d'ecriture pour que se soit plus agreable a lire *-* si tu veux pas pas grave ^^

    22
    Dimanche 4 Mai 2014 à 16:12

    Tu enlèveras des trucs?

    23
    Dimanche 4 Mai 2014 à 17:25

    De ton texte ? O.o nonnnn juste écarter les passages pour que sa soit plus clair ^^

    24
    Dimanche 4 Mai 2014 à 19:56

    Ah bas dans ce cas ok!!^^

    25
    Dimanche 4 Mai 2014 à 20:05

    VOilaaaaaaaaa tu peux m'enlever la perm ^^ 

    je dois y allez bye~

    26
    Ayu' sur son tel
    Dimanche 4 Mai 2014 à 20:08
    Oh comme je t'aime Tity *---*
    C'est super *^*
    27
    Dimanche 4 Mai 2014 à 20:58

    Merci!!*-*

    28
    Lundi 5 Mai 2014 à 12:24

    Moi aussi je t'aime Ayu XD

    Derien Lizzy :p

    29
    Lundi 5 Mai 2014 à 12:51

    c'est trop bien lili t genial

    30
    Lundi 5 Mai 2014 à 18:21

    Merci!!!!*-*

    31
    Mercredi 7 Mai 2014 à 17:24

    tu me fait trop rire lisi-chan

    32
    Mercredi 7 Mai 2014 à 20:56

    Ah bon?

    ^^

    33
    Mercredi 7 Mai 2014 à 21:06

    oui et j'ai une mauvaise nouvelle

    34
    Mercredi 7 Mai 2014 à 21:22

    Et c'est quoi..........?

    35
    Mercredi 7 Mai 2014 à 21:27

    plus que 2 mois

    36
    Mercredi 7 Mai 2014 à 21:32

    2 mois pour quoi?

    37
    Mercredi 7 Mai 2014 à 21:33

    pour finir notre fic et notre chanson pour la chanter pour etre amie pour pouvoir se parler et s'aimer...

    38
    Mercredi 7 Mai 2014 à 21:34
    .............................ne me dis pas que.............
    39
    Mercredi 7 Mai 2014 à 21:35
    40
    Mercredi 7 Mai 2014 à 21:36
    Comment c'est possible?..............Dis tu veux pas que on continue ça par message?
    41
    Mercredi 7 Mai 2014 à 21:38

    oui c mieux bravo encore pour ta fic

    42
    Mercredi 7 Mai 2014 à 21:40
    Merci.
    43
    Jeudi 8 Mai 2014 à 20:15

    Qu'est-ce-qui se passe avec lakilarisentimental? o_o *a la ramasse*

     

     

    44
    Jeudi 8 Mai 2014 à 20:30

    Hum...long et très compliqué à expliquer et c'est pas à moi de le faire.

    45
    Jeudi 8 Mai 2014 à 20:33

    Oki, je comprends tout a fait.

    46
    Jeudi 8 Mai 2014 à 21:13

    Merci Ayu!

    47
    Samedi 10 Mai 2014 à 17:51

    Desolée ayumi-chii

    48
    Dimanche 11 Mai 2014 à 02:25

    J'ai mis la suite!!!^^

    49
    Dimanche 11 Mai 2014 à 13:33

    Serieux ? *o*

    50
    Dimanche 11 Mai 2014 à 14:37

    Voui!!!^^

    51
    Lundi 19 Mai 2014 à 20:22

    La suite de la suite!

    52
    Jeudi 29 Mai 2014 à 21:33

    J'ai mis le chapitre 4!!!!

    53
    Dimanche 1er Juin 2014 à 14:15

    Chapitre 5 publié!

    54
    Dimanche 1er Juin 2014 à 22:19

    Chapitre 6, mais très très court!!!

    55
    Mercredi 4 Juin 2014 à 18:09

    Chapitre 7!

    56
    Mercredi 11 Juin 2014 à 17:28

    Chapitre 8

    57
    Mercredi 11 Juin 2014 à 23:03

    Lirais demain X.X

    58
    Jeudi 12 Juin 2014 à 19:15
    Ok dac!!!^^
    59
    Lundi 16 Juin 2014 à 23:40

    Chapitre 9

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :