• Chapitre 9

     Je pense que je n'aurais pas pus le sortir en entier aujoud'hui. 

    Chapitre 9 : La sœur de ça ?!

    Partie 1:

    -De quel droit tu as osée m’espionner !?

     

    -Je...je…

     

    -Tu…tu quoi !!!!

     

    -Calmes toi !

     

    -Me calmer ?! Hiroto me déteste !

     

    -Mais non tu as bien vues sa réaction à la piscine !

     

    -Oui il était prêt à m’arracher les yeux quelle preuve d’amour !

     

    -Bon tu sais quoi, comme tu es en période de déprime, j’accepte de faire du…..shoping….

     

    Je soupirai brillamment, je détestais le shoping.

     

    -C’est vrai ! Alors on y va avant que tu ne changes d’avis !

     

    Elle se refit ses jolies petites couettes, mit la robe qu’Hiroto lui avait offerte. Malgré ses cheveux on la reconnaissait très facilement.

     

    -Tu crois que c’est une bonne idée ?

     

    -Izumi n’a plus de vidéo et Hiroto connait la vérité alors plus rien ne me retient. Aller on y va !

     

    Nous allâmes donc au centre-ville où nous fîmes les boutiques toute la journée. Quand soudain nous croisâmes Yatsuki, ses petits chiens et Ikuto.

     

    -Je n’ai pas apprécié que tu voles mon identité. Et toi célèbre on aura tout vue ! Les gars faites-vous plaisir.

     

    Je compris avec horreur ce qu’elle sous-entendait. Je cherchai des yeux émeraude. Il était impassible. Les soupirants de Yatsuki se rapprochaient sous son regard froid et les rires de ses soi-disant amies.

     

    -Vous ne la toucheraient pas !

     

    La fureur montait en moi et quand enfin elle explosa, tout le monde sauf Yatsuki et Ikuto était par terre se tenant la tête et de tordant de douleur. Ikuto et Yatsuki se regardèrent visiblement surpris que l’autre ne soit pas à terre. Je relâchai mon emprise et ils détalèrent. Je vis que sûr la main de Ikuto il y avait trois cercles entrelacés.

     

    -Ah oui je ne la toucherais pas !

     

    Kilari fut propulsé contre le mur elle retomba inconsciente. Quel qu’un se précipitait vers elle.

    -Kilari! 

    Le reconnaisant,je me retournais vers Yatsuki à fin de la venger.

     

    -Tu vas me le payer !

     

    -Stop ! Yatsuki laisse ta sœur et ses amis tranquille.

     

    Sa sœur !!! Je regardais ahuris la personne qui avait prononcé ces paroles insensées. Il était grand, imposant, avait une belle chevelure dorée, de grands yeux bleus. Son visage semblait joyeux alors qu’il était très énervé. Il me ressemblait beaucoup. Yatsuki gronda mais ne protesta pas. 

    Partie 2 :
    -Tu dois avoir beaucoup de questions Asahi, j’y répondrai mais avant laisse-moi te dire que tu es devenue une ravissante jeune fille et que je suis ravi de te revoir !
    -Je…
    Kilari ! Avec tout ça je l’avais presque oublié ! Je me précipitais près d’elle. Une flaque de sang se formait autour de sa tête.Hiroto car s'était lui qui était venu,  essayait de stoper la coulée de sang.
    -Elle va mourir l’ambulance arrivera trop tard…
    -Non ! Kilari tiens bon ! Je peux pas vivre sans toi tu m’entends je ne peux pas !
    La tristesse me rongeait. C’était ma faute, c’est moi qui l’avais emmenais faire du shoping moi qui avais empruntais le style de Yatsuki, c’est moi qu’elle détestait. Je ne voyais plus, une part de moi aller mourir avec celle que je considérais comme ma sœur. J’avais comme un trou béant en pleine poitrine. Je sentis une main chaude sur mon épaule.
    -Vous allez-vous en !
    Je me tournais vers lui mais cette main était celle d’Ikuto. Je le détestais il était restait là immobile alors qu’on avait besoin de lui. Je lui donnais une baffe monumentale. Il n’y prêta pas attention se pencha sur Kilari et une intense lumière blanche sortit de ses mains. Puis elle diminua. Kilari se redressa. Mon cœur bondit, je baignais dans la joie. Je la serrais tout contre moi. Hiroto qui était en pleine déprime finis par se rendre compte qu’elle s’était réveillé, il devait être vraiment très triste pour ne rien avoir vu ni entendu.
    -Tu m’étouffe ! J’ai faim !
    -Kilari !
    Je lui passais un peu jalousement la miraculée. Elle était rouge comme une pivoine et lui pleurait de bonheur toute en la serrant avec amour contre lui. Je me tournais vers Ikuto, il la contemplait un sourire aux lèvres. Il remarqua que je le regardais et se leva près à partir mais je ne comptais pas le laisser filer comme ça ! Je lui saisis la main.
    -Pour quoi ?
    Il me regarda avec de la tendresse dans les yeux et s’évapora.
    -Ferme la bouche tu vas avaler une abeille !
    -Je crois que je te préférais à moitié morte ! Et puis tout est normal Ikuto vient de se volatiliser mais tout va bien !
    -Méchante ! Et puis avec toi plus rein ne m’étonne.
    Hiroto la serrait encore, protecteur bien qu’il soit encore sur le cul. Il posera surement des tas de question à Kilari.
    -Je crois qu’un peu d’intimité ne vous ferez pas de mal ! Sur ceux je vais aller parler au tipe là-bas qui prêtant être mon père et qui est aussi celui de Yatsuki la fille qui a essayé de tuer, mais tout va pour le mieux ! Je t’expliquerais ce soir !

    Mon père, le père que j'ai connue et aimé n'était pas le mien...Biensûr que c'est le mien rien pas même le fait que son sang ne coule pas dans mes veines ne changera ça.
    -….Ok….on se retrouve au pensionnat on récupère nos affaires et on va chez moi !
    -Je… euh…tu as demandé à ton père?
    -Non mais il sera d’accord ! Alors vas comprendre le comment et le pourquoi et soit là-bas à cinq heure ! A moin que tu ne préfère être avec ton père...
    - Non, c'est toi la seule famille que j'ai!Tu ne trouves pas qu’on a une conversation pas normale après ce qui s’est passé !
    -Qui t’as dit qu’on est normale ! Enfin surtout toi !
    Yatsuki avança, elle pleurait silencieusement. Je lui barrai l’accès à Kilari.
    -Kilari c’est donc ça ton vrai nom, je suis désolait pour tout, pour ce que je t’ai fais aussi Asahi… Je te détestais  car mon père me parlais de toi sans relâche, il disait qu’il te regardait chaque jours de loin, que tu étais parfaite, quand je faisais quelque chose de travers il me disait ta sœur elle, elle y arrive… Alors quand on a dut se changer pour aller faire de la natation je…j’ai vu les deux marques identique au miennes j’ai sus que s’était toi et je t’ai détestais…
    -Et tu crois que c’est une raison !
    -Mais tu es folle ma pauvre fille !

    -Tien Hiroto avait retrouvé le don de la parole.
    -Ma chérie je ne savais pas que tu te sentais rejeté ! Je suis désolé !
    -Papa !
    Elle sauta dans ses bras. Si tu crois que je regrette ! Tu es aussi facile à berner que ton débile de père !

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 26 Octobre 2013 à 23:37

    je t'avoue j'ai relu mais je t'avoue que je n'st pas très bien compris, yamatsuki éssaye de son prendre à kilari?? pourquoi?? et qui est partit vair kilari?? la soeur de qui??

    2
    Dimanche 27 Octobre 2013 à 00:06

    DAC, j'attend la suit ^^

    3
    Dimanche 27 Octobre 2013 à 00:07

    Ce sera expliqué dans la suite!

    4
    Dimanche 27 Octobre 2013 à 00:31

    ça ne devrait plus être long

    5
    Dimanche 27 Octobre 2013 à 03:17

    salut en faite je voulez te demandé si tu peut venir visité notre blog à moi et mon amis kimmy-saki, il est encore récent mais nous avent déja publié 3 chapitre et en fais tous notre possible stp passe le voir, voila le lien: http://fic-mystique.eklablog.com/

    6
    Dimanche 27 Octobre 2013 à 13:47

    SUITE MAINTENANT è_é

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :